Jour 1 du Main Square Festival: rock, rock, rock

Main Square Festival, System of a Down
Le légendaire groupe System of a Down a fait exploser les compteurs de la folie au Main Square Festival.

Fidèle à sa tradition, le premier jour du Main Square Festival d’Arras est dédié au rock’n’roll. Les valeurs sûres comme System of a Down ont fait rugir le public. Voici nos coups de cœur.

Frank Carter and The Rattlesnakes

Vrai punk et vrai gentil. Avec ses tatouages sur tout le corps et sa crête rose, Frank Carter correspond bien au stéréotype du punk anglais. Énervé, criard, explosif sur scène, il est un digne représentant de son genre. Pourtant, dès la première chanson sur la scène principale du Main Square, on comprend aussi que Frank Carter n’est pas (plus) une âme torturée qui hurle sa peine. C’est même l’inverse. Dédiant des morceaux à sa femme ou sa fille, le chanteur va jusqu’à permettre à toutes les filles de se lancer dans un crowdsurfing sans crainte: « S’il y a un problème, vous levez les mains et je plonge dans la foule pour péter la gueule du mec », harangue-t-il sur la scène du Main Square.  Mêlant douceur et titres rentre-dedans, Frank Carter et ses Rattlesnakes nous a fait passer par toutes les émotions.

The Inspector Cluzo

Les Gascons rockeurs ont toujours la niaque après dix ans de carrière. Éleveurs de canards investis dans une agriculture bio et responsable, The Inspector Cluzo est aussi rêche sur scène qu’ils sont doux dans la vraie vie. Inspirés par le blues rock des campagnes américaines (mais sans bassiste, ils y tiennent) le duo de Dordogne a fait le pari du DIY: pas d’ordinateur, aucune boîte à rythmes, tout est fait à la main, en live. Une philosophie de vie qui se retrouve aussi en studio puisqu’ils font tout eux-mêmes, de la pochette de l’album aux arrangements et leurs clips (souvent très drôles puisqu’ils font participer… les habitants de leur village et des alentours, notamment le club de rugby de Mont-de-Marsan). Ces amoureux des bonnes choses offrent un rock énergique, sincère et explosif. Et de superbes rillettes maison sur leur stand de merchandising. Mais ils étaient hélas en rupture pour le Main Square Festival.

System of a Down

Sans surprise, le meilleur concert de cette première journée du Main Square Festival. Le simple rugissement de la foule lorsque System of a Down est arrivé sur scène montre à quel point le groupe de metal est toujours aussi mythique. La folie a été générale autant sur scène que dans la foule, reprenant en cœur les plus grands hits du groupe: « Wake up », « Chop Suey » « Lonely Day », etc. Si le flow ultra rapide de Serj Tankian bluffe toujours autant, on a été encore plus impressionnés par l’aisance de Daron Malakian (guitare), Shavo Odadjian (basse) et John Dolmayan (un des meilleurs batteurs au monde) enchaînant les riffs les plus improbables. System of a Down, ce fut 1 h 30 de folie. Ce fut une catharsis pour près de 40 000 spectateurs.

Vitalic ODC Live

On l’avait déjà vu lors de la Magnifique Society à Reims mais le show ODC du Français est toujours aussi prenant. Ses expérimentations spatiales embarquent l’auditeur dans un monde tantôt planant, tantôt trippant. Météoritique même. La scénographie élaborée avec ces néons géants mobiles rajoutent une ambiance club en plein air au set de Vitalic. On ne se lasse pas de son voyage.

 

Le Main Square Festival d’Arras se poursuit ce samedi (Major Lazer, Die Antwoord, Kungs) et dimanche (Radiohead, Savages, La Femme) à la Citadelle. Tarifs: samedi: 54 euros. Dimanche: 69 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here