Voyage mélancolique dans « Nord » de Laura Cahen

laura_cahen - moderncoma
laura_cahen - moderncoma

La Française nous envoûte avec sa voix feutrée et son album concept autour des quatre saisons.

Déracinement, fuite, exil, solitude, attente, les thèmes abordés par Laura Cahen n’ont rien de joyeux. Et son iconographie en noir et blanc, constant hommage à Barbara (d’ailleurs, les oiseaux jouent un rôle de premier plan dans son album), ne modifient pas cette première impression. Pourtant, difficile de décrocher de « Nord », le premier album de l’artiste au timbre feutré (dont la tessiture rappelle Raphaëlle Lannadère ou encore Camelia Jordana) qui porte les onze titres, somme toute entraînants. Particularité, l’album est classé en quatre saison, en partant de l’automne, modifiant les thèmes mais aussi la musique. C’est pourquoi sur les dernières chansons, l’été, la guitare sèche virevolte et rappelle les origines arabes et andalouses de la chanteuse, née à Alger.

Ses chansons, toutes en français et oniriques à souhait, sont presque religieuses tant la voix doucereuse de Laura Cahen semble avoir été enregistrée au sein d’une église.  Les réverbérations faisant partie intégrante de son style. Accompagnée de percussions et de chœurs appuyant la dimension rituelle de ses chants, Laura Cahen promet surtout une balade gracile autour des sentiments. En évitant l’écueil de la mièvrerie et de la répétition lancinante. Son œuvre multiculturelle invite au voyage, à l’émotion et à la mélancolie. Mais malgré leurs noms (« Nord », « Froid », « Amer »), la discrète chaleur de Laura Cahen apaise l’auditeur voulant bien se laisser entraîner avec elle.

Nord de Laura Cahen est sorti le 24 février 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here